webleads-tracker

Le 17 mars 2020, SAP et GB & Smith ont tenu une web conférence autour de SAP BI 4.3. Voici ce que cette nouvelle version nous réserve.

Annoncée pour le second trimestre 2020, la version 4.3 de SAP BI Platform va apporter des nouvelles fonctionnalités. 

Les innovations présentées s’organisent autour de 3 thèmes : 

  • Intégration Hybride (On Premise/Cloud)
  • Expérience Utilisateur
  • Plateforme d’entreprise

Voici une sélection des nouveautés les plus marquantes.

 

Une intégration plus poussée de la BI 4.3 avec SAP Analytics Cloud (SAC)

 

Entamée avec les derniers SP de la 4.2, l’intégration avec SAC constitue une des fonctionnalités phare de la 4.3.

Live Data Access 3.0 sera disponible et permettra à SAC de se connecter en live à une BI Platform on-premise. Il sera alors possible de développer des tableaux de bord SAC utilisant des données depuis des Univers et des Web Intelligence Data Model.

Les Web Intelligence Data Model, grandes nouveautés de la 4.3, font de n’importe quel document WebI une source de données utilisable pour un autre document. Les variables, jointures et dimensions enrichies dans WebI seront réutilisables dans SAC.

Les données seront accessibles en live, c’est à dire qu’elles ne sont pas importées dans le cloud. Seuls des métadonnées transitent vers le cloud. Un bon point pour les organisations soucieuses de garder le contrôle sur leurs données.

Passage à Fiori pour la BI 4.3

 

Ce n’est pas totalement une nouveauté, car le portail Fiori cohabitait avec le portail “classique” depuis la 4.2 SP4.

Cependant, avec la 4.3, plus d’alternative, le portail passe en full Fiori.

L’expérience devrait rester la même qu’en 4.2, avec 100% de parité de fonctionnalité avec l’ancien portail.

On accède aux documents et autre contenu via des tuiles. L’arborescence des dossiers, son espace personnel, sa “BI inbox” et les dossiers publics sont conservés.

SAP annonce une amélioration de l’interface pour la gestion des instances et publications. Il sera plus aisé de retrouver et contrôler ses instances grâce à des filtres de recherche depuis le BI Launch Pad. C’est un ajout appréciable car cela n’était possible que dans le portail CMC.

Le passage à ce nouveau portail peut être déroutant pour qui a l’habitude de travailler sur le portail classique. Nous conseillerons donc de préparer ce passage et de former vos utilisateurs au portail Fiori dès la version 4.2.

 

Web Intelligence – une interface graphique entièrement repensée

 

L’outil phare de la suite fait lui aussi peau neuve. De même que pour le Launch Pad, l’interface “classique” n’existera plus. Une première version existait déjà en version 4.2, mais uniquement en mode visualisation. En 4.3, le mode Design de document est disponible.

 

Le passage à Fiori ne touche que l’interface graphique, de ce fait le workflow de création de document Web Intelligence reste le même.

 

SAP a effectué une démonstration de l’éditeur lors de sa web conférence. Nous avons noté que l’interface du mode Éditeur de document a été totalement repensée, pour le meilleur. Elle est très proche de l’éditeur de story de SAC.

On retrouve bien toutes le fonctionnalités présentes en 4.2, mais désormais à portée de clic. On note les efforts pour alléger la navigation : l’interface est épurée et tous les contrôles se trouvent sur un panneau latéral. Il est aisé de s’y retrouver dans la masse d’options de mise en page à disposition. Pour ceux qui découvriront l’outil, il sera plus facile de parcourir et de tester les options et de constater directement l’effet sur le rapport.

Dashboard en Self-service

 

Avec sa nouvelle interface et surtout l’introduction des WebI Data Model, un nouveau “Use-case” s’ajoute à Web Intelligence. En effet, pouvoir réutiliser le modèle de données construit dans un document permet de séparer 2 activités lors de la création d’un document : la modélisation des données et la construction de son tableau de bord. La modélisation des données pourrait être laissée aux utilisateurs garants de la fiabilité des données, et laisser la partie Data Visualisation aux utilisateurs “clients”.

On peut dès lors envisager de nouvelles manières d’organiser son offre BI, en y intégrant une offre de Self Service.

Cette fonctionnalité est attendu depuis longtemps, et permet désormais à WebI de nouveaux cas d’utilisations proposés déjà par des solutions comme Qlik Sense ou Tableau.

Les autres outils de la BI 4.3

 

Les autres outils de la suite sont présents : Analysis for OLAP, Crystal Reports for Enterprise.

Par contre, d’autre outils ne sont plus supportés tel que Dashboard et Explorer. En effet Flash arrive en fin de vie cette année et ne sera plus supporté par l’ensemble des navigateurs Web. En remplaçant de Dashboard, SAP positionne Web Intelligence comme outil de tableau de bord.

SAP a annoncé qu’Explorer est disponible dans la suite d’outils de SAC.

 

Quelle stratégie pour migrer vers la BI 4.3?

 

Selon SAP cette version n’est pas à considérer comme une mise à jour majeure, si toutefois on migre depuis une des versions 4.X.

Dans ce cas de figure, deux scénarios de migration sont possibles :

  1. Mettre à jour directement son système en 4.3
  2. Monter un système 4.3 puis migrer le contenu via des jobs Promotion Management

 

Pour les migrations depuis des versions antérieures à 4.x, il est indiqué de mettre à jour vers la 4.2, puis de passer en 4.3. En effet les outils de migration suivants ne seront pas disponibles dans cette nouvelle version :

  • Upgrade Management Tool (UMT)
  • Report Conversion Tool (RCT)

Pour des migrations depuis des système antérieurs à 4.X, il faut planifier votre migration en 2 étapes : Passage en 4.2 pour bénéficier des outils de conversion, puis passage à 4.3

Conclusion

 

Cette nouvelle version est prometteuse car les nouveautés et innovations techniques ouvrent des modes d’utilisations alternatifs de la BI Platform. Les quelques fonctionnalités présentées offrent de nouvelles pistes pour repenser son offre BI.

Il y a eu beaucoup d’autres annonces lors de la web conférence et des discussions intéressantes sur comment se préparer pour cette version, avec les outils 360 suite notamment.

GB & Smith a mis en ligne les enregistrements au lien suivant : https://360suite.io/fr/webinar/live-stream-event-sap-businessobjects/

BILINK peut vous accompagner pour le passage à cette nouvelle version et pour vos projets d’upgrade et de migration. Nous pouvons vous aider à repenser votre infrastructure et vos services BI, mais aussi préparer votre contenu pour la 4.3 (univers et documents WebI).

The following two tabs change content below.
Philippe Dobrowlanski

Philippe Dobrowlanski

Philippe est un consultant spécialisé en BI depuis plus de 10 ans. Après avoir obtenu un Master 2 d’ingénieur en informatique, il a travaillé 6 ans en France, et 5 ans en Australie. Philippe a participé à de nombreux projets BI pour des organisations dans des secteurs variés tels que la Banque d’investissement, le transport, l’exploitation minière ou la distribution. Il a mis en œuvre des solutions BI pour diffèrents services (IT, Financiers, Ressources Humaines, Equipes Opérationnelles). Il possède une connaissance approfondie la suite décisionnelle SAP BI. Outil avec lequel il a pu mettre en place des processus ETL, des Data Warehouses ainsi que des solutions de reporting.
ipsum leo luctus commodo mi, consequat. vulputate, adipiscing eget risus at
Share This